Zone 30 km/h : va-t-elle être privilégiée dans tous les centres-villes ?

Publié le : 23 juin 20223 mins de lecture

Les limitations de vitesse dans les centres-villes sont un sujet qui a suscité de nombreux débats. D’un côté, il y a ceux qui pensent qu’il s’agit d’une très bonne initiative, et de l’autre, ceux qui pensent que cela ne résout aucun problème de circulation. Ainsi, on est en droit de se demander si cette nouvelle mesure sera appliquée dans tous les centres-villes. 

Pourquoi avoir créé des zones 30 km/h ?

La circulation dans les centres-villes est devenue quelque chose de très désagréable ces dernières années. En effet, les embouteillages, la pollution et les risques d’accidents ont augmenté. Afin de pallier tous ces désagréments, les autorités ont décidé de limiter la vitesse dans les zones urbaines à 30 km/h.

Auparavant, la limite de vitesse était fixée à 50 km/h. Mais cette différence de 20 km/h aura-t-elle vraiment l’effet escompté ? En théorie, la limitation de vitesse à 30 km/h devrait réduire la pollution en incitant les conducteurs à moins utiliser l’accélérateur. Elle devrait également améliorer la fluidité du trafic en évitant les embouteillages aux intersections. Enfin, une vitesse de 30 km/h est moins susceptible de provoquer des accidents qu’une vitesse de 50 km/h.

Tous les centres-villes seront-ils concernés par la limitation de vitesse à 30 km/h ?

La limitation de vitesse à 30 km/h est une mesure qui n’a de sens que dans les grandes agglomérations. Elle serait peu utile dans les endroits où il y a peu de trafic et peu d’habitants.

Les grandes villes adoptent successivement la limitation de vitesse à 30 km/heure. Ainsi, il est probable que tous les centres-villes soient à terme concernés par cette restriction. Cependant, plusieurs départements n’appliquent pas encore cette nouvelle réglementation, même si elle tend à se généraliser. Tant qu’il n’y a pas de nécessité, il n’est pas nécessaire d’adopter la limitation de vitesse à 30 km/h.

Les contraintes de la limitation de vitesse à 30 km/h !

De nombreux automobilistes n’apprécient pas cette nouvelle mesure. Selon eux, le fait de ne pas pouvoir rouler à plus de 30 km/h ne ferait que créer plus de stress. Selon certaines théories, ce serait même un nouveau moyen de soutirer plus d’argent aux contribuables.

Néanmoins, le gouvernement n’a pas été dissuadé par le mécontentement des automobilistes d’appliquer les restrictions. Les autorités sont donc bien les seules à avoir le dernier mot. Seul le temps nous dira si la limitation à 30 km/h apportera les améliorations que tout le monde espérait, ou non.

Plan du site