Quels sont les différents supports associés aux contrats en unités de compte ?

Assurance vie unités de compte

Publié le : 26 juillet 20235 mins de lecture

On parle de contrats en unités de compte pour désigner l’assurance vie dite « multisupports ». Les unités de compte, souvent abrégées sous l’appellation UC, correspondent aux différents supports d’investissement que vous pouvez choisir au sein de votre contrat. Contrairement au fonds euros, elles ne sont pas sans risques puisqu’il s’agit d’instruments financiers dont la valeur fluctue en fonction des marchés boursiers. À ce titre, l’UC présente donc un risque de perte en capital. Pas de panique cependant, différents supports existent. Ils permettent à tous les profils d’investisseurs de trouver le parfait équilibre entre performance et risque pour vivre sereinement son assurance vie. Passons en revue les principaux supports pour mieux comprendre, mieux se repérer et mieux investir.

Les supports UC en valeurs mobilières

Les valeurs mobilières constituent sans aucun doute les supports d’investissement les plus connus, mais aussi les plus risqués. Le degré de risque varie cependant en fonction des choix effectués par l’investisseur, puisque la catégorie dite « mobilière » regroupe en réalité une grande variété de produits financiers. Si les actions (parts de capital d’une entreprise) et les obligations (titres de créance ou dettes d’une entreprise ou d’un État) demeurent les plus appréhendées par le grand public, soulignons qu’il existe de nombreux autres supports d’assurance vie en unité de compte comme :

  • Les OPCVM (Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) : l’achat d’OPCVM correspond à l’achat d’une part du portefeuille gérée par un fonds d’investissement professionnel. Les OPCVM peuvent être des SICAV (Sociétés d’Investissement à Capital Variable) ou des FCP (Fonds Communs de Placement). Chaque OPCVM peut avoir un positionnement différent, axé sur le marché monétaire, les actions, les obligations, ou encore privilégier la diversification. Par ailleurs, les OPCVM peuvent également être sectoriels (finance, industrie, immobilier, etc.) ou géographiques (Europe, Amérique, Asie, etc.);
  • Les trackers ou ETF (Exchange Traded Funds): Les ETF, aussi appelés trackers, sont des fonds indiciels cotés ayant pour objectif de répliquer la performance d’un indice, par exemple le CAC 40. Les ETF dépendent donc des marchés financiers et peuvent fluctuer à la hausse ou à la baisse, mais ils présentent l’avantage d’une meilleure répartition du risque puisque plusieurs valeurs les composent. Ainsi, une chute de l’action Airbus pourrait être compensée par un bond de l’action LVMH au sein d’un ETF répliquant le CAC 40. Enfin, sachez que les frais de gestion des trackers sont relativement faibles en comparaison des frais liés aux OPCVM;
  • Les warrants, les options et les futures : ce sont des valeurs immobilières à effet levier, et donc hautement spéculatives, à réserver aux investisseurs aguerris ou à ceux qui ont une appétence forte pour le risque. Vous pouvez gagner gros, mais aussi perdre tout votre capital.

Les supports UC en valeurs immobilières

Les valeurs immobilières sont également disponibles via l’assurance vie en unité de compte. Comme leur nom l’indique, ces UC permettent d’investir dans la pierre, valeur refuge rassurante par excellence. On parle alors de « pierre papier », puisque vous n’achetez pas réellement un bien immobilier, mais une part d’immeuble. Vous retrouvez différentes catégories d’investissement en unité de compte valeurs immobilières comme:

  • Les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier);
  • Les SCI (Sociétés Civiles Immobilières);
  • Les OPCI (Organismes de placement Collectif Immobilier).

Les supports UC en valeurs monétaires

L’assurance vie en unités de compte peut aussi vous permettre d’investir sur les valeurs monétaires. Vous pouvez ainsi opter pour des titres de créances tels que les bons du Trésor, les certificats de dépôts ou les billets de trésorerie, tous étant des actifs adossés à des emprunts à court terme. Vous devrez la plupart du temps passer par des OPCVM monétaires. Attention cependant, si ce placement semble a priori sûr, il est rarement performant. Mieux vaut alors opter pour le fonds euros proposé par la majorité des assureurs dans leur contrat d’assurance vie multisupports. Ce dernier est sécurisé, disponible et occasionne peu de frais en comparaison des valeurs monétaires.

Vous l’aurez compris, les supports associés aux contrats d’assurance vie en unités de compte sont nombreux. Ils permettent de dynamiser votre épargne tout en bénéficiant du cadre privilégié de l’assurance vie. Les avantages fiscaux liés à la durée de détention et la transmission de l’assurance vie sont en effet maintenus, même pour les supports en UC. Et si vous vous sentez dépassé, vous pouvez toujours déléguer la gestion de votre contrat à votre assureur. Il saura réaliser les meilleurs investissements dans votre intérêt, sur telle ou telle unité de compte, en s’assurant en amont qu’elle correspond bien à votre profil de risque et à vos objectifs patrimoniaux.


Plan du site