Comment investir en bourse avec une assurance vie ?

Publié le : 23 juin 20223 mins de lecture

Bon nombre d’épargnants souscrivent une assurance-vie en se limitant au placement d’une somme donnée. Dans ce cas de figure, il faut savoir que le rendement est faible et a même baissé depuis quelques années. Les Français n’osent généralement pas prendre certains risques, alors que l’investissement en Bourse, dans une optique long terme, est une manière judicieuse de faire fructifier l’assurance-vie. Ces quelques conseils vous permettront de réaliser un tel investissement correctement.

Opter pour une gestion pilotée dans un 1er investissement

Si vous commencez tout juste à investir en Bourse, le plus simple moyen d’obtenir un bon rendement est de faire une gestion pilotée. Cela consiste à laisser à un professionnel le soin de créer votre portefeuille. Cependant, cette solution génère des frais supplémentaires. Pour réduire votre facture, vous pouvez opter pour une gestion pilotée. Vous déléguez ainsi à un professionnel le soin de constituer votre portefeuille. La gestion pilotée peut entraîner quelques frais supplémentaires, mais heureusement, il existe des gestions pilotées avec des fonds indiciels côtés (ETF). En utilisant votre assurance-vie, le gestionnaire pourra adapter vos investissements en fonction de vos besoins, par exemple en combinant obligation, trackers en actions et fonds à capital garanti.

Diversifier : la clé pour éviter les risques

L’investissement dans une petite sélection d’entreprise est une erreur courante. Or, cela présente de gros risques. C’était le cas avec Volkswagen, lorsque le prix a été réduit de moitié suite au scandale « dieselgate ». En diversifiant intelligemment votre portefeuille d’actions, les accidents n’auraient quasiment pas d’impacts sur le rendement de votre investissement. Dans ce cadre, il est vivement recommandé d’utiliser les ETF. De même, évitez de vous limiter géographiquement en matière de placement, car cela vous expose à des effets de mode et davantage de risques.

Placement en bourse : éviter de céder à la panique

Un jour il se pourrait que votre investissement baisse et il faut vous y préparer. Le moment venu, ne commettez pas l’erreur de sécuriser votre argent en le retirant. Il faut garder à l’esprit que votre placement devra se faire sur le long terme car c’est dans cette condition qu’il sera payant.

Une fois que la baisse survient, il n’est plus utile de retirer vos fonds car vous allez rater la hausse qui s’ensuit. En effet, c’est justement après une chute en bourse que les augmentations sont les plus importantes. Par ailleurs, n’oubliez pas que les performances antérieures ne prédisent pas celles du futur. Généralement, on constate même plutôt l’inverse. 

Plan du site